Les associés de la société Mushiete et Cie sont Olivier, Thierry et Pascale Mushiete ainsi que tous les amis qui accompagnent financièrement le projet depuis son démarrage et qui ont accepté de convertir leurs financements en parts d’associés.

Mushiete et Cie est une sarl de droit congolais constituée en 2015. Elle détient tout le patrimoine immobilier (et notamment le patrimoine forestier) et mobilier, situé à Ibi soit environ 8.000 hectares. Les associés sont Olivier, Thierry et Pascale Mushiete ainsi qu’une douzaine de personnes ayant contribué, notamment financièrement, au développement du projet Ibi Village depuis 2008. Son gérant est Thierry Mushiete agissant sous la supervision d’un Conseil de Gérance de huit membres dont Thierry et présidé par Jean-Claude Steffens. Les autres membres sont actuellement Olivier, Cedric et Mathilda Mushiete, Georges Hoyos, Gauthier Tshikaya et Alain Godefroid.

Mushiete et Cie a confié la gestion de l’entièreté du domaine à l’ONG GI AGRO sous la supervision du Professeur Jean Lejoly, actif dans la mise en place et la promotion du concept depuis son lancement.

La mise en valeur des terres n’est plus confiée à de la main d’œuvre salariée mais à un groupe local de « fermiers partenaires », installés dans le domaine d’Ibi Village et avec lesquels les revenus seront partagés équitablement. Ces Fermiers Partenaires sont soit des cadres expérimentés du GI Agro soit des étudiants formés depuis deux ans à l’agroforesterie par le GI Agro.

Les activités génératrices de revenus seront essentiellement basées sur une production importante et intégrée de charbon de bois « durable » (aujourd’hui une centaine d’hectares par an soit environs 1.800 tonnes de charbon de bois), de différents produits mellifères avec très prochainement une centaine d’apiculteurs et quatre associations villageoises, de manioc essentiellement sous la forme de chikwange et de produits d’élevage, essentiellement le porc ( 500 porcs de 2017 à 2020).

Les différents villages situés dans le voisinage du domaine d’Ibi mais qui font partie intégrante du « terroir » d’IBI, seront directement intégrés dans ces différentes activités.

Les premiers résultats pour les Fermiers Partenaires, les villageois, Mushiete et Cie, et le GI Agro sont encourageants. Ils devraient s’améliorer avec le temps, notamment en fonction des reboisements futurs qui seront poursuivis avec plus ou moins d’intensité en fonction des subsides qui seront obtenus.

L’arbre est donc au centre de tout le processus de développement économique et social basé sur

  • la production de charbon de bois sur une base durable, avec renouvellement d’une nouvelle plantation après 6 ans
  • la production à faible coût de produits agricoles après carbonisation et
  • l’apiculture avec des ruches abritées sous ces plantations forestières.

Le GI Agro, parallèlement à la gestion et le développement du domaine d’Ibi, poursuivra son développement en valorisant son expertise grandissante dans le domaine de l’agroforesterie villageoise et de la foresterie communautaire et particulièrement dans la province du Maï Ndombe pour lequel d’importants financement sont actuellement mis en place.

Plus que jamais nous sommes convaincus que le concept Ibi Village, avec d’autres projets agroforestiers comme les projets Mampu et Ntsio mais avec ses spécificités propres et sa valeur d’exemple, pourra continuer à contribuer au développement durable de la région du Plateau des Bateke souvent mise dans le passé à l’écart du développement mais tellement importante pour la ville de Kinshasa.