Réparation et modifications du réseau d’adduction d’eau à Ibi Village

projet eau 7

L’étude, la réalisation des travaux de captage de la source Ibi et la mise en place du réseau de distribution d’eau ont été réalisées par la « Société pour l’Hydraulique, l’Environnement et la Réhabilitation » (SHER) en 2001/2003 grâce à un financement de la Région wallonne.

Durant presque 15 ans de multiples aménagements, modifications et réparations du réseau ont été effectués. Trop souvent hélas avec les moyens du bord…
Cette installation a fonctionné « raisonnablement » jusque début 2014.
Ensuite, par manque de compétences et suite à une série de « bricolages » incohérents, le pompage a été rendu impossible pendant près d’un an.
Il était donc urgent et vital de redonner une cohérence à l’ensemble du réseau en tenant compte de ces nouvelles réalités.

L’intervention des AIV

Début 2015, les Amis d’Ibi Village ont donc décidé de remettre à jour toute l’installation. Ils ont pris en charge :

  • l’étude de l’ensemble des modifications nécessaires
  • la réalisation des modifications et des nouvelles installations sur place
  • le financement de l’ensemble de cette restauration
  • les compétences techniques internes de membres des AIV ont permis de réaliser l’ensemble de ce programme pour un investissement très raisonnable (13.800 €) de récupérer un maximum de pièces et tuyauteries encore utiles, et de respecter le budget prévu

Les travaux sur place ont été réalisés du 12 avril au 2 mai 2015.

Aujourd’hui, l’installation fonctionne parfaitement.
Un rapport détaillé (plans et description de l’ensemble des installations modifiées) a été rédigé après notre intervention. Ceci devrait permettre une gestion intelligente des futures interventions.

Dégâts causés par l’incompétence des plombiers locaux. Anti-retour inutile et nocif à l’installation. Perte de pression et mauvais raccords sur tuyaux existants.

Coup de chance : Raccords originaux  (2003) 75×75 de pression retrouvés. Sur l’ensemble du réseau, 10 raccords sur les 16 retrouvés seront nécessaires.

Renforcement du château d’eau, capacité doublée et portée à 20 000 litres, qui permet de réduire la fréquence des pompages.

Finitions, aménagement et équipement du local de pompage. Installation et mise en service de la nouvelle pompe.

projet eau 7

L’état de la citerne de pompage a été la grosse surprise de ce voyage. Certes, elle n’est pas neuve (1960), mais l’effondrement total n’était pas prévu. Il s’agit donc d’une démolition/reconstruction complète.