Des centres de santé proches et accessibles aux populations locales sont indispensables à tout développement humain, social et familial. Les familles doivent pouvoir y recevoir les « soins de santé primaires ». Les AIV ont aidé les dispensaires suivants:

A Ibi Village

Le dispensaire à Ibi a ouvert ses portes le 28 mai 2009 et est géré par l’infirmier Alpha Mpele. Le dispensaire dépend du centre de santé de référence de Mbankana et Alpha fait le tri des patients au départ: les pathologies courantes sont traités à Ibi et les cas difficiles sont transportés à Mbankana.

L'infirmier Alpha devant la pharmacieEn 2017, le dispensaire a traité 344 cas. En moyenne, 4 patients y sont traités tous les jours pour les pathologies courantes: paludisme, fièvres typhoïdes, verminoses et blessures. Sur place, un stock de médicaments est disponible.

Le suivi des grossesses des jeunes mamans y est assuré et trois ou quatre accouchements mensuels y sont pratiqués (80% des naissances ont lieu en toute sécurité au dispensaire d’Ibi). Les

Des campagnes de vaccination y sont également organisées en collaboration avec le Centre de Coordination du centre de santé de référence de Mbankana.

A Botulu

Dispensaire à BotuluDans le cadre du programme REDD+, la population de Botulu (Sud Kwamouth) avait exprimé son besoin de « soins de santé primaires ». Un dispensaire a été rendu opérationnel en juillet 2015, répondant plus particulièrement à l’indispensable nécessité de diminuer mortalités infantile et maternelle.

En 2018, le dispensaire est géré par un médecin qui est capable de faire de la petite chirurgie.